Pablo Picasso commence sa carrière à Paris, il organise des expositions et rencontre de nombreux artistes. Il réalise ses période bleue et rose. Cependant, à partir de la seconde guerre mondiale, Pablo Picasso décide de fuir Paris pour le sud de la France. D’abord, il s’installe à Antibes, une ville qui n’a jamais manqué de l’inspirer. Il peint d’ailleurs La Joie de vivre. Puis, en 1948, l’artiste découvre le monde de la poterie à Vallauris. Il s’établit dans cette ville longue de tradition céramique où il produit plus de 4000 œuvres. Dix ans plus tard, il se retire de la côte pour profiter des hauteurs d’Aix-en-Provence à Vauvenargues. La peinture Déjeuner sur l’Herbe y a été réalisée. Enfin, il choisit de passer la fin de sa vie à Mougins. C’est pendant ces 12 années qu’il atteint le sommet de sa gloire.

L’artiste d’origine espagnole a donc laissé son empreinte en France mais particulièrement dans le sud dans les différents villes et villages qu’il a traversés.

Article précédent Article suivant