Les années folles en France commencent en 1920 et se terminent en 1929. Elles sont caractérisées par une intense activité sociale, culturelle et artistique. Ce mouvement est né après la guerre de 1914 à 1918. La société veut oublier les milliers de morts et les privations de la Grande Guerre. C’est pourquoi, au lieu du deuil les gens font la fête avec exubérance et abondance.

La ville de Paris se métamorphose suite à diverses constructions d’Art Déco ou encore grâce à la multiplication des automobiles. Il y a aussi l’apparition de l'électroménager qui participera à l’émancipation des femmes. Ces-dernières sont aussi à l’origine d’une nouvelle manière de penser et d’un nouveau mode de vie, caractérisé par la coupe “à la garçonne”, des jupes plus courtes et de manière générale, des vêtements plus confortables

Dans les brasseries du quartier de Montparnasse se retrouvent les artistes qui participent à ce mouvement avant-gardiste tels que André Breton, Man Ray, Brancusi ou encore Picasso.

Durant les années folles, on retrouve une forte influence américaine avec l’importation du Jazz et du Swing notamment.

Les femmes les plus célèbres à cette époque son Mistinguett (Jeanne Bourgeois) et Kiki de Montparnasse (Alice Ernestine Prin).

Néanmoins, la crise économique de 1929, provoquée par le krach de Wall Street va mettre fin à cette période.

Article précédent Article suivant